Spécialisée dans la découpe et l’usinage de thermoplastiques et de matériaux composites, la TPE IDMC, basée à Fleville devant Nancy, est le sous-traitant pour différentes industries, des équipementiers du domaine agro-alimentaire, médical et cosmétique.


Pour face à l’urgence sanitaire et pour protéger son personnel contre le risque de contamination, l’entreprise a conçu des écrans de protection en utilisant ses propres matériaux, le plexiglass transparent notamment, pour les bureaux et l’espace déjeuner.


Un double objectif pour l’entreprise : satisfaire ses clients et d’autres entreprises locales dans le besoin, mais aussi maintenir son activité en temps de crise.


Aussi, voici comment son dirigeant, Rafael MARTIN, a décidé de prioriser et réorienter sa production en écrans de protection, mais aussi en visières.


Activer les réseaux

« Au départ, nous avons fait fonctionner notre réseau professionnel comme privé. De fil en aiguille, nous avons structuré notre démarche et nous nous sommes inscrits sur les plateforme ARS Région Grand Est, et la plateforme de la Région Plus Forts Grand Est », explique le dirigeant, Monsieur Martin


L’entreprise a notamment contacté le Service du Dynapole de Ludres (54), une association de chefs d’entreprises, qui a relayé le message au niveau des entreprises voisines sur la zone d’activité. Leurs services ont été proposés aux mairies locales puis étendus aux communautés de communes, aux écoles, auto-écoles…

A ce jour, des écoles, des mairies, des entreprises, des commerçants du Grand Est, sont ainsi équipés !


Monsieur Tillard, maire de Chavigny (54), témoigne

« En tant que maire de Chavigny, dans la période de préparation au déconfinement, j’ai cherché à acquérir des visières pour les enseignants des écoles de la commune et pour les agents territoriaux en contact avec le public.


Quand j’ai eu connaissance de l’initiative d’IDMC, j’ai tout de suite passé commande. Puis, devant la qualité de fabrication et le confort du produit, nous avons souhaité adapter le modèle pour enfant.


La réactivité a été parfaite, puisque nous avons pu bénéficier de prototypes, que nous avons pu faire essayer à des enfants d’âges différents. Nos remarques ont été prises en compte et désormais, chaque enfant des écoles possède sa visière, alternative intéressante au masque tissus, surtout pour de jeunes enfants.


Voici un partenariat réussi et une fierté pour notre collectivité ! »

« Une belle illustration d’agilité et de réactivité, désormais requises pour les entreprises » se félicite Monsieur Martin, dirigeant d’IDMC.